Beaucoup d´idées reçues sont fausses !

Avoir des abeilles est un acte militant pour le maintien d’une agriculture durable et la diversité des paysages et des écosystèmes. Les abeilles sont fragilisées (maladies, produits phytos…).

Beaucoup d´idées reçues sont fausses!!! L’apiculture est une profession qui se bat en ce moment même pour que les pouvoir en place sauvent les abeilles qui sont en net déclin. (Sauvage ET domestiques).

Plus personne en Europe n’utilise la destruction des colonies pour la récolte de miel, c’est tout simplement interdit par la loi depuis longtemps.

Je met au défi de trouver un apiculteur qui n’aime pas ses abeilles et qui ne les respectent pas.

La récolte de miel peut être considérée comme une symbiose :

l’apiculteur prélève une partie (et jamais la totalité!!) du miel dans la hausse, en échange il entretient les conditions favorables aux abeilles, les protège, les aident parfois en cas de conditions climatiques rudes ou de parasites. C’est une relation donnant-donnant ! La biodiversité est menacée par la simplification du paysage pas par l’abeille mellifère qui peut vivre de façon complémentaire avec les autres apidés. Seule la surpopulation locale donne l’impression d’une perte de biodiversité. Je me considère comme vegan, et pourtant je ne ressens aucune culpabilité à manger du miel.

Voici pourquoi:

– Premièrement, je n’ai jamais entendu parler de ruches brûlées en période de grand froid.
En revanche, lorsqu’elles sont contaminées par certaines maladies, cette pratique existe, c’est vrai.

– Les abeilles ne sont pas gazées. Un petit peu de fumée aide à les rendre moins agressives. Elles activent un mécanisme de défense ancestral contre le feu, qui consiste à se rendre dans les rayons en mettre du miel en réserve.

Aucun gaz n’est utilisé, seulement de la fumée. Et tous les bons apiculteurs savent qu’il ne faut pas abuser de cette méthode. Par ailleurs, je tiens à signaler que je ne porte jamais des voilette (l’agressivité des abeilles dépend de la souche) sauf en période de récolte. Je ne chauffe pas mon miel, je le laisse cristalliser naturellement.

– Le miel n’est pas du vomi d’abeille. Elles stockent le nectar dans un prov-ventricule, pas dans leur estomac. Par ailleurs, c’est cet épisode qui confère au miel ses propriétés antibactériennes nécessaires à sa bonne conservation.

– oui c’est vrai, on prend du miel aux abeilles…

Mais les abeilles ne savent pas mesurer la dimension de leur stock de miel en cours de saison, elles continuent à en produire jusqu’à ce qu’il soit temps pour elles d’hiberner. c’est pourquoi on peut leur en prendre une petite partie sans mettre en danger leur survie, car elles en ont généralement trop. Par ailleurs le miel qui n’est pas consommé pendant l’hiver cristallise et ne sera pas utilisé par la suite par les abeilles, sauf cas exceptionnel. Vous pouvez avoir la certitude que les abeilles ne recoivent pas de solution sucrée en achetant du miel biodynamique, qui garantit que l’apiculteur laisse suffisamment de miel à ses ruches pour passer l’hiver (ce qui est tout à fait dans son intérêt).

– Enfin, et cela me parait le point le plus essentiel, l’apiculture européenne en général n’a rien à voir avec l’industrie apicole des USA. Rien à voir, vraiment.

En Europe les contrats de pollinisation sont encore assez rares, et même les apiculteurs professionnels ne sont pas légion. Aux USA, c’est le contraire, la première fonction des ruches n’est pas de survivre ni même de produire du miel, mais de polliniser, c’est un marché assez conséquent. Par exemple, 90% des amandes (si ce n’est plus) sont produites en Californie, et cette production est 100% dépendante des abeilles.

En conclusion :

Je considère qu’en Europe, avoir des abeilles est un acte militant pour le maintien d’une agriculture durable et la diversité des paysages et des écosystèmes. Les abeilles sont fragilisées (maladies, produits phytos…). C’est même écologique, car en surcroît je peux utiliser certains produits de la ruche (le cire, le propolis…) ce qui m’évite de les acheter. En revanche, jamais je ne consommerai de miel des Etats-Unis. Merci d’avoir pris le temps de me lire.

 

Laisser un commentaire

 

Nos partenaires

Partenaire Apisudest &
Office national des forêts

Materiel pour apiculture en ligne
Office National des Forêts
 
Office de tourisme essonne
 

Récolte de miel 2015
Forêts de Sénart

  • 14.70€ 13.00€
    Pollen de fleurs

    Pollen de fleurs

  • 16.00€ 10.00€
    Nos formations

    Nos formations

  • 9.00€ 6.50€
    Miel de printemps

    Miel de printemps