La vie dans une ruche

L’essaim d’une ruche est constitué d’un ensemble de  60 000 abeilles environ, (elles bougent tellement que j’ai du mal à compter) est très organisé. On y trouve 3 catégories d’abeilles :

La vie dans une ruche

La vie dans une ruche

La reine, une seule par essaim. Elle a deux fonctions: Pondre et réguler les activités de la colonie grâce à ses phéromones. Elle pond  en pleine période,  jusqu’à 2000 œufs par jour. Elle peut vivre 4 à 5 ans. On la reconnaît grâce à son thorax très développé.

Le faux bourdon C’est le mâle. (Rien à voir avec le Bourdon). Il naît d’un œuf non fécondé (c’est la parthénogenèse). Il ne participe pas aux travaux de la ruche. Il est plus gros mais en plus petit nombre que les ouvrières (de l’ordre de 3000 à 4000). Il commence à naître au printemps et meurt en automne. Il n’y a donc pas de mâles dans la ruche en hiver. Sa fonction est de féconder les jeunes reines vierges lors de leur unique sortie nuptial  Il peut être accepté dans n’importe quelle ruche et assure ainsi le brassage génétique. Il est dépourvu de dar et perd ces attribues lors de la copulation, (la chose lui est fatale).

Les ouvrières d’été, Elles, ne vivent que 45 jours et meurt d’épuisement.

Au cours de leur vie, les ouvrières remplissent successivement plusieurs fonctions.

Nettoyeuse (J1-J3) soit 3 jours :   Les jeunes abeilles ne se consacrent quasiment qu’à cette tache dès leurs naissance.

Nourrice (J3-J9) soit 6 jours : Pendant cette période, les abeilles nourrice le couvain grâce à leurs glandes nourricières.

Magasinière (J9-J12) soit 3 jours : Lorsque les butineuses reviennent à la ruche chargées de nectar, de pollen, d’eau ou de propolis …elles transfèrent le précieux butin.

Cirière et ventileuse. (J12-J18) soit 6 jours : Les abeilles se coordonnent entre elles pour assurer la construction des cellules qui sont inclinées de 13° pour permettre le stockage du miel au fond des alvéoles de la ruche.

Pour conserver une température optimale située entre 32° et 36°. Les abeilles vont chercher de l’eau à l’extérieur, puis ventile en battant des ailes. Lorsque la température est insuffisante, les ouvrières font vibrer leurs muscles thoraciques pour produire de la chaleur.

La gardienne (J15-J25). Les abeilles se postent à l’entrée de la ruche et en assurent la défense. Leur rôle est de vérifier que les abeilles qui entrent dans la ruche appartiennent bien à leur colonie.

La butineuse (J22-jusqu’à l’épuisement). C’est la dernière phase de vie de l’abeille avant de mourir.

Il s’agit d’aller rechercher dans la nature tout ce qui va permettre à la colonie de survivre.

Mais revenons à la reine, sans qui rien ne peut exister dans la ruche.
La nurserie des abeilles, nous l’appelons :

Le couvain

 L’œuf – 3 jours La reine pond un œuf fécondé par cellule ou (alvéole), qui se transformera en ouvrière. Pour faire un mâle ou faux bourdon, les nourrices enlèvent le sperme qu’il y à sur les œufs pondue dans des alvéoles plus larges, en les léchant. Ce sont ces œufs non fécondés, qui deviendront des faux-bourdons, (la fameuse parthénogenèse). L’œuf éclot après 3 jours et il en sort une larve.

La larve – 6 jours Les premiers jours, les ouvrières nourrissent les larves de gelée royale, puis elles passent au miel et au pollen. Par contre les larves de reines sont toujours nourries à la gelée royale.

La nymphe À cette étape, le minuscule organisme se développe. Les pattes, les yeux et les ailes prennent forme.

 L’abeille est un (imago), c’est-à-dire qu’elle nait avec sa taille adulte.

Elle sort de l’alvéole en grignotant l’opercule.

 

Auteur Cyril Thys « L’apiculture ma passion ».
 

Laisser un commentaire

 

Nos partenaires

Partenaire Apisudest &
Office national des forêts

Materiel pour apiculture en ligne
Office National des Forêts
 
Office de tourisme essonne
 

Récolte de miel 2015
Forêts de Sénart

  • 16.00€ 10.00€
    Nos formations

    Nos formations

  • 14.70€ 13.00€
    Pollen de fleurs

    Pollen de fleurs

  • 9.00€ 6.50€
    Miel de Forêt

    Miel de Forêt