Cyril Thys Apiculteur la désoperculation des cadres

Cyril Thys Apiculteur la désoperculation des cadres

L’operculation est une preuve de la maturité du miel

[youtubevideo id=”d43Mil9j510″ largeur=’100%’ hauteur=538 play=1][/youtubevideo]

Exception à cette règne: si le temps est toujours favorable mais qu’il n’y a plus d’apports, donc que la miellée est finie on peut, après 3 ou 4 jours, prélever les cadres non operculés.

Si le temps est à la pluie, même après 3 ou 4 jours, on ne peut pas prélever des cadres.
Prélever les cadres de miel par une belle journée ensoleillée.

Il y a deux raisons à cela. D’abord éviter d’augmenter le taux d’humidité du miel. Ensuite éviter les inconvénients de la présence de toutes les butineuses dans la ruche.

Certains apiculteurs disposent d’un réfractomètre, appareil permettant de contrôler l’humidité du miel et d’un déshumidificateur, qui permet de traiter le miel avant l’extraction pour enlever une partie de l’humidité du miel non operculé.

L’extraction

Généralement l’extraction ne pose pas de gros problèmes si l’on évite le nettoyage à grande eau si le miel n’est pas protégé dans des récipients hermétiques, et si l’on travail à une température suffisamment élevée…

Cyril Thys Apiculteur, la désoperculation des cadres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.