Une ruche sauvage

Une ruche sauvage

Souvent, on m’appel pour un essaim, alors que les abeilles se sont déjà installées. C’est une ruche sauvage, installée dans des endroits les plus divers.  Il n’est donc  pas possible de récupérer les abeilles.

essaim
Essaim

Lorsque les abeilles se sont installées dans un trou de mur, il y a une possibilité, mais l’opération est longue et vous n’aurez pas la vieille reine.

Sous le trou du mur par lequel entrent et sortent les abeilles, vous installez une ruchette, vide d’abeilles mais contenant des cadres vides et 2 cadres de couvain frais.

Vous fixez un chasse abeille (on l’utilise pour les récoltes afin de chasser les abeilles des hausses à récolter, elles peuvent sortir d’un coté mais ne peuvent plus rentrer de l’autre coté) avec du mastic devant le trou, en veillant bien sur à ce que le trou soit entièrement bouché.

Les abeilles de vol sortent par le chasse abeilles, lorsqu’elles reviennent chargées de leurs provisions, elles ne peuvent revenir à la ruche dans le mur, et elles rentrent alors dans la ruchette  pour couvrir le couvain.

Ces abeilles de vol réactivent leur glande de production de gelée royale et des reines sont mises en élevage. A l’intérieur du mur, les jeunes abeilles vieillissent et sortent à leur tour, pour rejoindre la ruchette.

Comme il ne rentrera plus de provision, la ruche sauvage va s’éteindre peu à peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.